Llibrairie Fin d'Oise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Llibrairie Fin d'Oise

Message  1 andres le Lun 5 Jan - 15:24

La librairie de notre quartier ferme.

Beaucoup d'habitants sont bien déçus !

Auriez-vous des informations sur le devenir de ce local commercial ?

merci

1 andres
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  jbesnard le Jeu 8 Jan - 18:38

Bonjour,

Il y a eu un article sur la fermeture de ce magasin dans le Courrier des Yvelines récemment. M. Ribault y explique qu'il n'envisage "pas encore" de préempter ce local (les collectivités peuvent maintenant préempter les baux commerciaux) mais qu'il souhaiterai voir s'installer assez vite un nouveau commerce (de type bouche ou fleuriste - étranger alors qu'il y en a un sur le trottoir d'en face).

Nous n'en savons pas plus que ce qui est dit dans cet article.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  de passa le Sam 10 Jan - 17:56

Il y a une pancarte sur la vitrine. Le local est loué. Il semblerai que les jeunes qui avait pris le local, n'avaient pas le temps de s'en occuper, c'était leur parents qui étaient obliger de tenir la librairie. A suivre ?

de passa
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  yoyo le Lun 19 Jan - 13:07

Quand je lis dans la presse que le maire d'Andrésy espère un "fleuriste" ou "un commerce de bouche", je suis atterré.

Hugues Ribault est-il incompétent ou provocateur ?

Un fleuriste en face du ... fleuriste existant : celui-ci appréciera...
Un commerce de bouche entre un Picard et un Franprix et à 300 mètres d'un boucher existant (qui appréciera lui aussi). Mai il est aussi possible que le maire ne sache pas réellement ce qu'est un "commerce de bouche" (il songeait peut-être à un enième pizzaïolo ou à une crêperie ????)

Je crois sincèrement que notre bon maire trahit ses origines socioprofessionnelles : ancien directeur d'un groupe automobile, il est très sensible aux grands groupes, aux routes, au bitume... mais beaucoup moins sensible au social, au local et au petit commerce... d'où ses âneries relayées par la presse locale.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  Zaza le Lun 19 Jan - 19:56

Sachant qu'une librairie ne fais pas de chiffre d'affaire à cet endroit, c'est pour ça qu'ellea fermé et l'autre d'avant aussi. Si on met un fleuriste, il y a concurrence, un boucher : concurrence, un boulanger : concurrence, un commerce de bouche : concurrence, pharmacie, lunettes, pressing ... : concurrence !!!
On est pas aidé !!! Agence Immo, il y en a déjà une, un coiffeur 2, pourquoi as un resto, il y en a pas ?
J'attends vos idées ? Pizza : concurrence avec le camion, une poissonerie, concurrence avec le camion, fruits et légumes : concurrence. Une crêperie, il y en a déjà une à andrésy !!! une pompe a essence : concurrence, une retoucherie : concurrence avec les charvaux.
Et pourqoui pas une permanance Andrésy Citoyenne ?
.

Zaza
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  yoyo le Mar 20 Jan - 10:33

Quand on donne un os à Zaza, il le ronge jusqu'à la moelle...

D'abord :


Sachant qu'une librairie ne fais pas de chiffre d'affaire à cet endroit, c'est pour ça qu'ellea fermé et l'autre d'avant aussi.
C'est à prouver : selon plusieurs témoignages, si déjà notre jeune libraire avait fait l'effort d'ouvrir à 7h30 pour que ses clients puissent acheter leurs journaux avant de partir travailler, il n'aurait peut-être pas fermé... Mais la librairie n'ouvrait qu'après 8h30... qqfois plus tard encore. C'est à cette condition que la librairie du centre survit. Autre facteur : le loyer du local.

Pizza : concurrence avec le camion, une poissonerie, concurrence avec le camion, fruits et légumes : concurrence. Une crêperie, il y en a déjà une à andrésy
Côté resto, le seuil critique de concurrence est élevé : une crêperie pourrait survivre.

MAis d'accord avec Zaza : le petit commerce de bouche aura du mal... et on retrouve notre question d'origine (l'arrivée de la grande distribution en ville).
Quant à la permanence AC : il faudrait que les Andrésiens cotisent...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  zaza le Mar 20 Jan - 17:42

Je vois pas en quoi la grande distrubition viens prerturber le quartier. On a un boucher, alors qu'il y en a un a franprix, un boulanger, alors que le franprix vend du pain, un picard, un fleuriste, deux coiffeurs, une banque, 2 agences immo, une pharmacie, opticien, ... je connaissais bien l'ancien libraire, son chiffre d'affaire à toujours été en baisse, la passion passer, il a décider de vendre (et il n'avais pas de problème de loyer).

zaza
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  yoyo le Mar 20 Jan - 18:04

Je vois pas en quoi la grande distrubition viens prerturber le quartier

Décidément, faut souvent se répéter : un supermarché ne se limite pas à "son" quartier. Le supermarché CAsino est venu perturber tous les commerçants (de bouche surtout) de tous les quartiers. Allez demander au gérant de votre Franprix ce qu'il en pense : perte de 30 % de Chiffre d'affaires de déc07 à mars08 (trois premiers mois d'ouverture du supermarché). On peut avoir des opinions différentes mais il ne faut pas raconter n'importe quoi : Fin d'Oise a aussi été touché.

Encore une fois : Franprix n'est pas rangé (selon l'INSEE) dans la "grande distribution" mais dans les "surfaces de proximité". Sa cohabitation avec le "petit commerce" est possible (choix encore limité, prix encore "supportable" par l'artisan)... c'est bcp plus contestable avec un supermarché de 1800 m² sur une petite ville francilienne, déjà entourée de grandes surfaces.

deux coiffeurs, une banque, 2 agences immo
Ceux-la cohabitent très bien avec la grande distribution : ils se renforcent même.

je connaissais bien l'ancien libraire, son chiffre d'affaire à toujours été en baisse, la passion passer, il a décider de vendre (et il n'avais pas de problème de loyer).
C'est bien ce qu'on vous dit : son CA baissait et il n'a rien fait pour le remonter en n'ouvrant pas davantage (contrairement aux deux autres de la ville). Quant au loyer, c'est lui-même qui l'a déclaré et son avis a toujours été partagé par ses collègues (allez demander au Centre).

Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  Zaza le Mar 20 Jan - 19:55

Je parlais pas des jeunes qui avais répris la librairie, mais bien de celui d'avant. Il avait pas de loyer, il étais propriétaire des murs, local + l'appart., mais comme, il avais peu de clientèle (pourtant il y avais pas de grande surface à cette époque), il a préférer vendre à Davril.

Zaza
Invité


Revenir en haut Aller en bas

QUE CHACUN ASSUME SES RESPONSABILITÉS !

Message  Michel E le Mar 20 Jan - 20:05

"S'il y a un bilan que je refuse d'endosser, c'est celui de la disparition du petit commerce. Nous en voulons à toute une génération d'élus consulaires et politiques. Le politique n'a pas su, ni voulu anticiper les évolutions pour accompagner les professionnels dans leur nécessaire adaptation. Le discours fut , au mieux, complaisant. Dans le souci de ménager "la clientèle" du petit commerce, les élus ont flatté quand il fallait organiser la réforme !Nous étions des petits commerçants, voués, comme les autres, à disparaître. Nous nous sommes remis en question et nous avons réussi à nous en sortir. Mieux, nous avons bâti un modèle d'organisation que d'autres pouvaient copier. Parmi tous ces petits commerçants qui ont disparu, il y avait des hommes de qualité. Des gens qu'il aurait fallu bousculer, réveiller, et entraîner dans la mutation. Nous étions du même moule. Ils n'étaient pas nos ennemis. On a fait de nous leurs adversaires.J'interpelle ces procureurs qui, encore aujourd'hui, fustigent la distribution moderne : qu'avez-vous fait pour aider les petits commerçants ? Quels intérêts avez-vous servis ?"

Michel E
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  yoyo le Dim 25 Jan - 12:03

Ce sera un SALON DE BEAUTE à la place de la librairie.

Un nouveau salon de beauté à moins 500 m du salon de beauté de Fin d'Oise.

Un nouveau salon de beauté à 1 km du futur salon de beauté, proche de l'église.

Il est temps que la mairie inaugure et organise un concours "Miss Andrésy" !

Faudrait aussi que toutes les femmes andrésiennes, après leur salon de beauté, aillent boire un petit thé chez le salon de thé du centre (bld Gal Leclerc) qui reste désespérément vide. J'ai un peu peur pour ce petit commerce tout neuf...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Llibrairie Fin d'Oise

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum